jaccompagne2Correcteurs des productions des candidats du concours Koad’9 :

Nous sommes volontaires, car nous avons encadré des élèves qui ont participé au concours. Nous sommes curieux de voir ce que les autres ont fait.

Je reçois par mail, une quinzaine de productions similaires : une mission pour une des deux catégories. J’ai une grille d’évaluation et des conseils pour la « correction ».  Je renverrai mes grilles complétées.

Cette année, nous avons corrigé des billets d’humeur rédigés par des étudiants : des thèmes variés, un ton souvent humoristique, parfois dramatique, toujours véhément ! La plupart des candidats respectent bien les consignes et produisent des textes intéressants.

Les années précédentes, nous avons évalué des maquettes de journaux présentées par des collégiens, ou des lycéens. On y retrouve les passions des adolescents, sport, animaux, mode, nature, ou leurs sujets d’étude : alimentation, précarité, enfance.

D’autres candidats avaient choisi la mission de photoreporter, sur un thème imposé. Là aussi, imagination et originalité sont au rendez-vous.

Au total, corriger est aussi une mission attachante par la diversité des productions et l’inventivité des candidats !

Du côté des correcteurs…